Attention, le contenu peut être mis à jour sans rechargement de la page, visitez notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

Retour sur le mois de juillet 2018

mercredi, 15 août 2018

 

Ligne Candiac (91,3 %) : Le déraillement d’un train du Canadien Pacifique (CP) dans la nuit du 9 au 10 juillet a entraîné 12 retards. Quatre retards étaient attribuables à une personne qui obstruait la voie et cinq autres ont été causés par le passage de navires dans la voie maritime.

 

Ligne Deux-Montagnes (83,9 %) : Des problèmes de système de propulsion ont causé 36 retards et des problèmes de signalisation en ont causé 27. De ce nombre, 21 retards étaient attribuables à un signal défectueux dans le tunnel Mont-Royal le 3 juillet. Les travaux du REM sont responsables de 22 retards.

 

Ligne Mascouche (88,4 %) : Des problèmes liés au système de signalisation ont causé 14 retards, dont 5 étaient dus à un signal défectueux dans le tunnel Mont-Royal le 3 juillet et 8 à un autre problème de signal entre les gares Mascouche et Repentigny le 6 juillet. Les travaux du REM sont responsables de 16 retards.

 

Ligne Mont-Saint-Hilaire (98,6 %) : Sur l’ensemble des retards enregistrés sur cette ligne, deux étaient attribuables à des passages à niveau défectueux et deux autres à des problèmes de signalisation.

 

Ligne Saint-Jérôme (95,3 %) : Sur l’ensemble des retards, sept ont été causés par des problèmes de moteur, six par une personne obstruant la voie et six autres par le passage de trains de marchandises.

 

Ligne Vaudreuil-Hudson (97,2 %) : Sur l’ensemble des retards, cinq ont été causés par des problèmes de signalisation, trois par le passage d’un train de marchandises et trois autres par un problème de portes. 

Essayez notre nouvel affichage

 

Plus de nouvelles

  1. 5 août 2019
    Lorsque vous recevez une alerte SMS ou que vous consultez nos fils Twitter, l’utilisation du terme « ralentissement de service » signifie que le train doit ralentir, mais ne se traduit pas nécessairement par un retard à l’arrivée.