Attention, le contenu peut être mis à jour sans rechargement de la page, visitez notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

Imaginer le transport de demain: portrait d'Assumpta Cerda

mercredi, 23 juin 2021

Conseillère principale aux Projets mobilité chez exo depuis 2019, Assumpta contribue à faire évoluer le système de transport de manière innovante afin d’offrir aux citoyens le plus d’options possibles pour se déplacer. Pour faire connaître son rôle dans la mobilité de demain, on lui a demandé de nous en parler.

Photo d'Assumpta devant l'autobus

En quoi consiste son rôle exactement?

« Il y a maintenant une nouvelle façon de consommer la mobilité qui émerge avec les applications mobiles: taxi collectif, covoiturage, autopartage, vélo en libre-service, transport à la demande… Mon travail consiste à tester et développer ces services de mobilité de façon intégrée afin d’améliorer l’offre de déplacements pour les citoyens de la grande région métropolitaine. », explique-t-elle avec enthousiasme.

Une collaboration diversifiée

« Je travaille avec des municipalités, organismes sans but lucratif et fournisseurs de services de mobilité pour créer des partenariats. Par exemple, je travaille de près avec Ivéo pour développer des projets de mobilité durable innovants. Je suis en contact avec divers fournisseurs qui développent des applications de transport à la demande qui connectent en temps réel des usagers allant dans la même direction, afin qu'ils partagent un véhicule. Je suis aussi en contact avec BIXI qui opère des vélos en libre-service. Les municipalités démontrent une grande ouverture dans les projets que nous proposons et sont toujours à la table avec nous. »

Un poste taillé sur mesure

« J’adore apprendre, et ce poste me permet ça. Je suis rendue accro aux webinaires sur les nouvelles mobilités », dit-elle en riant. « J’en écoute vraiment beaucoup, j’aime découvrir de nouvelles firmes ou services. »

« Ce que j’aime aussi de mon travail, c’est que tout est à faire. C’est un beau défi d’avoir à mettre en place un système novateur, de pouvoir le tester, le développer. »

« Et puis, exo est une entreprise où il y a beaucoup d’énergie. J’apprécie le fait de pouvoir sortir de mon carré de sable et d’avoir beaucoup d’autonomie. J’aime aussi qu’une grande place soit accordée à l’innovation. Si on a une idée et qu’on veut la développer, la place est là. » ajoute-t-elle.

Un projet passionnant: l’autobus à la demande

« Exo a mis en place un projet pilote ce printemps: l'autobus à la demande dans certaines zones ciblées. », explique la conseillère principale. C’est un service de transport en commun sur réservation qui permet de se déplacer dans une zone déterminée. »

Le 31 mai 2021, les autobus ont commencés à sillonner les rues de Beloeil et McMasterville en empruntant un trajet qui s’adaptera à la demande de la clientèle (en fonction des lieux d’origine et de destination). Ils pourront, par exemple, servir à effectuer des déplacements à la gare, au centre commercial, à l’épicerie, à la bibliothèque ou à l’aréna. Pas de trajet fixe, on s’adapte à la demande!

« On est hyper enthousiastes à l’idée de tester ce projet, mais il faudra voir si les clients l’apprécient ou pas. Une chose est sûre, le transport est en pleine transformation. Et ça, c’est très excitant! » En fonction des retours des usagers, on ajustera l’offre pour répondre encore plus aux besoins des clients.

« Je vous invite à découvrir exo à la demande. C'est un projet prometteur! »

Le regard d'une femme sur le monde du transport

« Les femmes ont un rôle à jouer dans la planification des villes et des transports. C’est important pour moi d’apporter ce regard-là, car nos expériences sont différentes de celles des hommes et l’expérience vécue peut faire une différence dans le service qu’on planifie. Prendre en compte les besoins des femmes, c’est plus que d’offrir un arrêt à la demande le soir. Ça peut vouloir dire concevoir des espaces d’attente où on se sent en sécurité, des services disponibles aux heures et lieux où on doit aller chercher les enfants ou s’occuper d’un parent malade et bien sûr prévoir assez d’espace dans les transports pour les poussettes, paquets, etc. Ça englobe beaucoup de choses, et c’est toujours d’actualité. »

- Assumpta Cerda, Conseillère principale aux Projets de mobilité chez exo

Vos titres et tarifs changent le 1er juillet. Informez-vous sur la refonte tarifaire