Attention, le contenu peut être mis à jour sans rechargement de la page, visitez notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

Se déplacer autrement

lundi, 17 janvier 2022

Les modes émergents en transport, vous connaissez? Non, on ne parle pas de la voiture qui se conduit toute seule (du moins, pas encore!), mais plutôt des modes de transport collectifs en essor tels que le transport à la demande ou le vélo en libre-service.

Un homme embarquant dans un autobus

Les modes émergents pour exo 

Exo s’intéresse aux modes émergents pour améliorer le service en répondant aux besoins de ses usagers et en rendant le passage d’un mode à l’autre fluide. Exo travaille d’ailleurs sur le développement et la mise en place de modes émergents sur son réseau.

« Par modes de transport émergents, on ne parle pas nécessairement d’innovation », précise Assumpta Cerda, coordonnatrice aux Projets mobilité chez exo. « BIXI existe depuis 2009. Ce n’est donc pas nouveau. Ce qui est nouveau, ce sont les vélos à assistance électrique qui sont particulièrement intéressants pour la banlieue, et permettent de jumeler le vélo en libre-service avec le train, par exemple. Le covoiturage n’est pas nouveau non plus, mais l’utiliser à l’aide d’applications mobiles nous indiquant quelle portion du trajet on peut faire en transport en commun et quelle portion du trajet on peut faire en covoiturage, ça l’est. » 

Vers une mobilité intégrée

En conjuguant des modes émergents au transport collectif traditionnel, exo fait vivre le concept de mobilité intégrée. La mobilité intégrée, c’est donc la combinaison des modes de transport collectifs (métro, autobus, train, covoiturage, taxi-bus), actifs (marche et vélo) et partagés (autopartage et taxi).

L’idée est de joindre l’ensemble de ces services de mobilité afin de les rendre complémentaires et d’améliorer l’offre de transport pour les utilisateurs de la grande région métropolitaine. Combinés, ces services permettent une meilleure flexibilité tout en vous permettant de vous déplacer de façon sécuritaire et efficace.

« Il y a plein de possibilités, mais il faut voir ce qui est réalisable maintenant, et comment exo peut aider les municipalités à se positionner par rapport à ça. », précise la coordonnatrice.

Des projets concrets 

Entre temps, exo travaille déjà sur la mise en place de modes émergents. Par exemple, le 31 mai 2021, exo a lancé son projet pilote de transport à la demande à McMasterville et Beloeil. Vous le reconnaîtrez sous le nom d’exo à la demande. Une première au Québec!

Le transport à la demande 

Qu’est-ce que c’est exactement? « C’est un service de transport en commun sur réservation qui permet de se déplacer dans une même zone. Le trajet s’adapte en fonction des demandes de la clientèle: se rendre à la gare, à l’épicerie, à l’aréna, au centre commercial, à la bibliothèque… On peut planifier notre trajet à l’heure qui nous convient et on évite les correspondances. », explique Mme Cerda.

Qui sait, ce projet pilote pourrait faire des petits!

Pour en savoir plus sur le projet d’exo à la demande, rendez-vous sur la page dédiée.

Curieux d'en apprendre plus sur le rôle de notre coordonnatrice aux Projets mobilité, Assumpta Cerda dans le cadre du développement des modes émergents? Découvrez son portrait.

Refonte tarifaire: Des délais d'attente plus importants sont à prévoir pour tous nos contacts par téléphone et par courriel