Attention, le contenu peut être mis à jour sans rechargement de la page, visitez notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

Passionnée de transport: Caroline Roy

mardi, 02 mars 2021

Caroline Roy

Caroline Roy est Contrôleuse Réseau chez exo. Son travail consiste à rendre les déplacements des usagers plus agréables.

L’alerte qui apparaît sur Chrono pour vous avertir d’un détour ou du retard d’un autobus? C’est elle. C’est aussi elle qui s’occupe de mettre rapidement en place un plan B en cas de travaux ou de perturbations. Elle travaille de concert avec le Centre d’opérations et de surveillance (COS) d’exo afin de mieux communiquer aux usagers l’information dont ils ont besoin. Elle peut également demander l’intervention des patrouilleurs pour la sécurité des passagers.

Au rendez-vous dès l’heure de pointe du matin

Caroline est à pied d’œuvre dès l’aube pour faciliter les déplacements des usagers. «Je vérifie que les transporteurs avec qui exo fait affaire effectuent le travail correctement, qu’ils soient à l’heure, qu’ils utilisent les bons autobus, etc. Il y a beaucoup de choses à surveiller pour que tout fonctionne bien. Quand les autobus ne peuvent pas circuler, c’est notre clientèle qui est directement touchée. Il faut agir vite», dit celle qui travaille chez exo depuis deux ans.

Son horaire est de 5 h à 13 h. «Ça me convient tout à fait! J’y suis habituée. Et puis, je suis une fille du matin. Souvent, je suis au lit à 19 h. Petites, mes filles me faisaient remarquer que je me couchais plus tôt qu’elles!» se rappelle-t-elle en riant.

Un métier au cœur de l’action

Elle a longtemps été répartitrice pour des entreprises de transport. «Chez mon dernier employeur, je faisais tout: je gérais les répartitions, les autobus nolisés, je répondais aux appels le soir et les week-ends. C’était beaucoup. Quand je suis partie, j’ai travaillé dans le transport de marchandises. Ça a duré deux mois! Je n’ai pas aimé ça. C’est des boîtes que tu transportes! Il n’y a pas de défi!»

Elle est donc revenue dans le monde des autobus. «Quand tu transportes des passagers, Il faut réagir dans l’instant! Je suis une fille d’action, alors je suis à ma place!» Elle se rappelle encore la montée d’adrénaline durant le tragique accident qui a eu lieu sur l’autoroute 15 en février 2020 à La Prairie. «On devait déployer des navettes pour aller chercher des passagers. C’était tout un défi de les sortir de là!»

Les effets de la pandémie

Comme elle est une fille d’équipe et de contacts humains, elle a eu un peu de mal à s’acclimater au télétravail, mais c’est maintenant chose faite. «J’apprécie le fait de pouvoir me lever un peu plus tard», confie-t-elle. Pandémie ou pas, elle est toujours prête à sauter dans l’arène avec le même enthousiasme dès 5 h.

«Il faut que ça bouge!»

Dans ses temps libres, elle aime être dehors, été comme hiver, que ce soit pour aller à la pêche, faire de la motoneige ou travailler sur son terrain. «Il faut que ça bouge!», dit-elle en riant. Elle s’occupe aussi de ses deux petits chiens, Rocky et Marley. «Ce sont les chiens de mes filles, mais disons que c’est plus moi qui en prends soin.» Il faut dire qu’elle adore les animaux. «Un de mes rêves dans la vie serait d’avoir une petite fermette et plein d’animaux: chiens, poules, alpagas… Nul doute qu’elle dirigerait le trafic de main de maître!

La Journée internationale des droits des femmes

«Pour moi, c’est une journée comme les autres. Je travaille dans un monde d’hommes. Il faut avoir du caractère pour exercer ce métier, il ne faut pas avoir peur de s’imposer . Cela dit, j’espère qu’un jour l’équité salariale sera atteinte partout dans la société.»

Vous voulez découvrir d’autres profils et métiers chez exo?

Rencontrez Ginette Léveillé, Contrôleur Réseau ou Véronique M., Directrice – Affaire litigieuses et immobilières chez exo.

Vos titres et tarifs changent le 1er juillet. Informez-vous sur la refonte tarifaire