Attention, le contenu peut être mis à jour sans rechargement de la page, visitez notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

exo | Consultation publique: autobus Laurentides-Terrebonne-Ouest

Refonte des services d’autobus

Découvrir le projet

Exo repense ses services d’autobus notamment pour les municipalités desservies dans le secteur Laurentides – Terrebonne-Ouest.

Pourquoi maintenant?

Le projet de refonte du réseau d’autobus dans le secteur Laurentides – Terrebonne-Ouest vise à répondre à l’évolution des besoins de mobilité en lien avec plusieurs facteurs:

  1. Une forte croissance démographique

    • Mirabel est la MRC ayant la plus forte croissance démographique au Québec

    • Les MRC Les Moulins et de La Rivière-du-Nord font partie des 11 MRC ayant la plus forte croissance au Québec 

  2. Un accroissement important de l’emploi

    • Mirabel est la MRC ayant la plus forte croissance de l’emploi au Québec

    • La MRC de La Rivière-du-Nord est au 4e rang

  3. La mise en service de plusieurs projets de transport collectif

  4. 16 municipalités concernées par la refonte

    • Blainville

    • Boisbriand

    • Bois-des-Filion

    • Deux-Montagnes

    • Lorraine

    • Mirabel

    • Oka

    • Pointe-Calumet

    • Rosemère

    • Sainte-Anne-des-Plaines

    • Sainte-Marthe-sur-le-Lac

    • Sainte-Thérèse

    • Saint-Eustache

    • Saint-Jérôme

    • Saint-Joseph-du-Lac

    • Terrebonne (section ouest)

Vous voulez en savoir plus?

Videos

Reconfiguration du service d'autobus pour les Laurentides et Terrebonne-Ouest

jouer la vidéo

Séance d'information

Voir la vidéo (Séance d'information)

Questions fréquentes sur le projet

Le territoire consulté a été découpé en tenant compte:

  • des grands projets communs aux deux secteurs;

  • de la dynamique des déplacements;

  • de la continuité du développement urbain et du réseau routier.

Nous avons priorisé la refonte du réseau d’autobus du secteur Laurentides – Terrebonne-Ouest pour qu’elle coïncide avec la mise en service du Réseau express métropolitain (REM) dans le secteur.

À la fin de 2024, l’antenne Deux-Montagnes du REM reliera le secteur Deux-Montagnes au centre-ville de Montréal. À compter de cette date, notre réseau d’autobus desservira cet important projet de transport collectif.

La refonte tient aussi compte d’autres projets majeurs qui auront une incidence sur la mobilité, comme les projets de voies réservées sur l’A-15 et l’A-19.

C’est d’ailleurs en raison du projet de construction d’un nouveau terminus et d’un stationnement incitatif à la jonction de l’A-19 et de l’A-640 que nous avons inclus Terrebonne-Ouest dans l’actuelle refonte.

La première phase des consultations s’est déroulée à l’automne 2021. Elle avait pour objectif d’informer les citoyens sur le projet de refonte, de leur permettre d’échanger à ce sujet avec les experts d’exo et de connaître leurs besoins.

  • Une séance d’information virtuelle s’est déroulée le 15 septembre. Vous pouvez la visionner en cliquant ici.

  • La consultation publique virtuelle, qui s’est déroulée du 13  septembre au 11 octobre 2021, a permis aux citoyens de se prononcer sur leurs besoins et d’émettre leurs suggestions en matière de transport collectif dans leur secteur.

  • L’analyse des informations et des données recueillies permettra aux experts de dégager de grandes orientations et d’élaborer des scénarios de desserte. L’ensemble des activités sera colligé dans un rapport de consultation réalisé par notre partenaire, l’Institut du Nouveau Monde (INM), qui nous accompagne dans le processus.

La phase 2 des consultations aura lieu en 2023 pour valider le nouveau réseau proposé et identifier les pistes d’amélioration.

Pour les deux phases de consultations, exo a fait appel à l’INM. Il s’agit d’une organisation non partisane et indépendante ayant pour mission d’accroître la participation des citoyens à la vie démocratique. Elle assure à la fois:

  • l’animation des consultations;

  • l’analyse des propos recueillis et la rédaction des rapports de consultation;

  • l’intégrité du processus.

Oui, les horaires du nouveau réseau seront ajustés dès sa mise en service, prévue à la fin 2024, au moment de la mise en service du REM à Deux-Montagnes. Ces horaires seront annoncés à l’avance afin de permettre aux usagers de planifier leurs nouveaux trajets.

Les changements de tarifs s’inscrivent dans un projet différent: le projet de refonte tarifaire.

Ce projet relève de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui travaille à harmoniser les tarifs pour l’ensemble de la région métropolitaine de Montréal afin de simplifier la tarification.

En savoir plus sur la refonte tarifaire

La refonte du réseau vise à s’adapter aux comportements de déplacements, et le service intermunicipal pourra bien sûr être amélioré, là où la demande le justifie.

Nous sommes conscients que les déplacements intra-couronne sont en croissance et que l’axe est-ouest de l’autoroute 640 en est une d’importance, dont l’offre de transport collectif est à construire.

L’amélioration du service hors pointe et de fin de semaine fait partie de la réflexion liée à la refonte du réseau d’autobus.

La fréquence sera également revue sur un certain nombre de lignes.

Les besoins seront évalués et des scénarios de desserte seront proposés pour ces périodes en fonction des besoins tout en tenant compte de notre capacité financière et des budgets qui nous seront alloués.

Oui, le métro Montmorency continuera d’être desservi par les autobus d’exo. La refonte sera l’occasion d’analyser et d’ajuster la desserte vers cette station.

Oui, nous travaillons en collaboration avec les équipes de la STL afin que nos réseaux soient mieux arrimés.

Oui, le service de la ligne de train de banlieue exo2 Saint-Jérôme sera maintenu et les autobus continueront de desservir les gares du territoire.

La refonte du réseau sera l’occasion de bonifier la desserte des gares en autobus.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) travaille actuellement à l’implantation de voies réservées sur les autoroutes A-15 et A-19.

Exo souhaite que le déploiement de telles infrastructures s’accélère afin d’être en mesure d’offrir des services plus rapides à sa clientèle.

L’aménagement de voies réservées implique plusieurs partenaires, dont les municipalités et le ministère des Transports du Québec, selon l’endroit. Exo est d’avis que les voies réservées contribuent à améliorer l’efficacité et l’attrait du transport collectif et collabore activement avec ses partenaires métropolitains afin que l’aménagement de voies réservées soit priorisé.

Certains services pourraient être modifiés en fonction de la demande, mais il est trop tôt pour le dire.

Nous améliorons constamment ces installations en fonction des besoins et du financement qui nous est accordé, et nous continuerons de le faire.

Par ailleurs, la configuration de certains terminus d’autobus sera révisée afin de mieux répondre aux besoins du nouveau réseau d’autobus.

Ces deux stations sont maintenant la propriété de CDPQ Infra, qui exploitera le REM et ses installations, dont les stationnements incitatifs.

Pour en savoir plus sur les aménagements prévus, visitez la section dédiée sur le site web du REM.

Oui, un des principaux objectifs de la refonte du réseau d’autobus est de s’arrimer aux autres réseaux de transport collectif comme le REM, le métro et le train de banlieue.

Tous les grands générateurs de déplacements du territoire seront bien sûr pris en compte dans le nouveau réseau proposé.

Les consultations vont permettre de bien cerner les besoins en matière de desserte de certains secteurs qui ne le sont pas actuellement. Nous pourrons alors ajuster le service afin de mieux répondre à ces besoins.

N’étant pas desservies par exo à l’heure actuelle, ces municipalités ne font pas partie de la refonte des secteurs Laurentides – Terrebonne-Ouest.

Bon à savoir: Le territoire d'exo est constitué des 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), de Kahnawake et de la ville de Saint-Jérôme. Des municipalités comme Saint-Placide ou Prévost, qui sont situées hors territoire, doivent faire l’objet d’ententes particulières avec l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui est responsable de la planification des services de transport collectif dans la région métropolitaine.

Voici les réponses aux questions posées lors de la séance d’information du 15 septembre 2021. L’enregistrement de la séance d’information est également disponible ici.

La refonte des réseaux d’autobus est l’occasion pour exo de revoir ses services afin de les rendre plus efficaces.

En plus de l’optimisation des horaires, de la fréquence et des parcours, nous analysons également l’opportunité d’introduire de nouvelles solutions de mobilité ayant le potentiel d’améliorer les déplacements de la population, dont le transport à la demande.

En mai 2021, exo a lancé un projet pilote, nommé exo à la demande, dans la zone Belœil-McMasterville. Selon les résultats, exo à la demande pourrait être étendu à d’autres zones, notamment dans le cadre de la refonte des réseaux.

Ce type de trajet d’autobus cadre tout à fait dans les objectifs de la refonte du réseau, notamment celui d’améliorer les dessertes locales et intra-couronne. Bien que nous ne puissions pas encore confirmer ce tracé, nous allons effectivement analyser l’introduction d’une telle desserte.

Oui, il est important de noter que le processus de refonte des réseaux n’est pas un frein à l’implantation de nouveaux projets de mobilité dans le secteur Laurentides – Terrebonne-Ouest. Certains projets en ce sens sont déjà en cours ou en développement.

La refonte des réseaux d’autobus a en effet pour objectif d’offrir aux usagers une meilleure interconnectivité au sein du réseau d’exo et avec les autres réseaux de transport collectif de la région métropolitaine. Ainsi, nous analysons tous les déplacements depuis, vers et à l’intérieur même du secteur Laurentides – Terrebonne-Ouest pour en améliorer la desserte.

Les analyses que nous ferons dans le cadre de la refonte des réseaux nous permettront de définir les besoins de mobilité dans la Ville de Saint-Jérôme.

La mise en service du nouveau réseau d’autobus coïncidera avec la mise en service de l’antenne Deux-Montagnes du Réseau express métropolitain (REM).

Nous allons évaluer la possibilité d’introduire des services dans certaines zones industrielles ciblées.

Les consultations que nous avons menées auprès des acteurs économiques du secteur nous ont confirmé leur difficulté d’attirer la main-d’œuvre, compte tenu du manque de service à destination des quartiers industriels.

L’Express d’Oka bénéficie d’un statut particulier puisqu’il s’agit d’une ligne d’autobus qui assure une desserte à l’extérieur du territoire d’exo.

Cette ligne est donc soumise à une entente particulière avec l’ARTM, à l’instar des ententes avec les municipalités hors territoire desservies par exo. Des discussions à cet effet sont actuellement en cours avec l’ARTM.

Oui, cela s’inscrit en effet dans un des objectifs de la refonte du réseau, soit d’améliorer les dessertes locales sur les couronnes.

Il existe de nombreux liens entre Terrebonne et le secteur Laurentides. C’est pourquoi nous avons intégré une portion du secteur Terrebonne-Mascouche (Terrebonne-Ouest) à la refonte des réseaux du secteur Laurentides.

Pour ce qui est du reste du territoire de Terrebonne, il sera également revu lors de la refonte des secteurs Terrebonne-Mascouche – L’Assomption, prévue en 2023.

Si vous avez des questions à propos du service actuel d’exo dans les secteurs Laurentides et Terrebonne-Ouest, nous vous invitons à communiquer avec notre service à la clientèle.

Panel exo à l’écoute

Envie d’aller plus loin?

Rejoignez notre communauté exo à l’écoute et courez la chance de gagner 100$ en participant à nos sondages.

En savoir plus sur exo à l’écoute
Nous sommes là pour vous répondre

Contactez-nous

Vous avez une question sur ce projet? Contactez notre centre de relations clients.

Nous écrire